mercredi 6 août 2014

Chronique lecture : Une peine d'exception




Bon mercredi !

Êtes-vous prêtes pour une suggestion de roman policier à lire cette semaine ?





Résumé du livre tiré d'internet :

Ce soir de décembre, à Richmond, Virginie, Ronnie Joe Waddell est officiellement déclaré mort sur la chaise électrique à 11 heures 05. 

A la morgue, Kay Scarpetta attend le corps de Waddell. Même si ce n'est pas la première fois qu'elle procède à une telle opération, préparer une autopsie alors que le sujet n'est pas encore mort constitue toujours un cérémonial étrange… 

Pourtant, ce ne sera pas là le plus étrange des événements qui vont marquer cette froide nuit de décembre... Plus étrange en effet, ce corps d'un adolescent de treize ans qu'on retrouve mutilé contre une benne à ordures.. 

Plus étranges encore, les indices relevés sur le lieu du crime : des taches de sang, des plumes et une empreinte digitale qui accuse un homme qui ne peut pas être coupable...


Ce que j'en pense :

J'ai bien aimé le thriller tout au long du roman mais, il y avait beaucoup de noms à retenir vers la fin du roman, ce qui m'a mélangé au plus au point, tellement que je ne suis plus certaine d'avoir bien compris qui a agit et pour quelles raisons.

J'étais peut-être trop fatiguée lors de la lecture de la fin du roman ou mes pilules d'anti-douleurs pour mon dos font trop effet hihihi.

J'ai quand même lu ce roman en 2 jours (2 soirs à raison de 3 heures par soirée) donc, c'est signe que j'ai bien aimé.

Patricia Cornwell, l'auteur,  rédige de main de maître et je voulais en apprendre plus sur elle car elle semble vraiment à l'aise pour nous placer en situation et elle connaît le domaine judiciaire comme sa poche.


Voici ce que j'ai déniché pour vous à son sujet :

Biographie et informations

Nationalité : États-Unis 
Né(e) à : Miami,Floride , le 09/06/1956 
Biographie : 

Patricia Daniels est une descendante de Harriet Beecher Stowe, l'auteur de La Case de l'oncle Tom.

Après l'obtention de son diplôme, au Davidson Collège (Caroline du Nord), Patricia Cornwell épouse son professeur d'anglais, Charles Cornwell le 14 juin 1980. Celui-ci devient pasteur après avoir quitté l'enseignement. Ils divorcent peu après, en 1988.

Patricia Cornwell poursuit sa carrière de journaliste en se spécialisant dans les faits-divers criminels et les armes à feu. Puis, elle occupe un poste d'informaticienne à l'Institut médico-légal de Richmond en Virginie ; elle s'inspire de la directrice de la morgue pour créer le personnage de "Postmortem", Kay Scarpetta
Je vous souhaite de belles heures de lecture… barrez vos portes si vous craignez qu'un prisonnier s'échappe !!!


À demain,



Pin It!

Aucun commentaire:

Droits d'auteurs

Merci de respecter mon travail en ne publiant pas mes images, ni mes textes, sans avoir obtenu mon autorisation au préalable.

Je travaille très fort pour offrir un contenu de qualité à mes lectrices alors je vous remercie de votre compréhensions.