Heures d'ouverture


L'atelier de loisirs créatifs Scrabouki! est une entreprise à même mon domicile. Merci de téléphoner au 418 614-2520 avant de passer, afin de prendre rendez-vous avec moi pour venir chercher votre commande de produits Stampin'Up!



mercredi 18 juin 2014

Chronique lecture : Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part.



Bon mercredi !

Une bonne amie à moi m'a fait découvrir l'auteur Anna Gavalda et je lui en suis très reconnaissante.









Résumé du livre tiré d'internet :


Les personnages de ces douze nouvelles sont pleins d'espoirs futiles, ou de désespoir grave. Ils ne cherchent pas à changer le monde. Quoi qu'il leur arrive, ils n'ont rien à prouver. Ils ne sont pas héroïques. Simplement humains. On les croise tous les jours sans leur prêter attention, sans se rendre compte de la charge d'émotion qu'ils transportent et que révèle tout à coup la plume si juste d'Anna Gavalda.

En pointant sur eux ce projecteur, elle éclaire par ricochet nos propres existences.



Ce que j'en pense :

J'ai bien aimé ce recueil de nouvelles. Ce type de lecture m'a fait pensé à notre auteur québécois que j'adore : Matthieu Simard. Côté loufoque et dramatique à la fois, les histoires nous font réfléchir et nous touchent.


Dans ce recueil de nouvelles, on y parle de tout : la maternité, la recherche de l'amour, l'adolescence, le couple marié en peine de suspense, et d'autres sujets tout aussi divertissants.

Je ne donnerai pas une cote de 10/10 à ce recueil car certaines nouvelles m'ont laissées sur mon appétit mais en général, j'ai beaucoup aimé.

Anna Gavalda a une imagination débordante et sait comment raconter avec les mots justes. Je vous invite à prendre le temps de déguster ce petit roman qui se lit d'une traite, sous le chaud soleil de l'été.

À demain,






Pin It!

Aucun commentaire:

Droits d'auteurs

Merci de respecter mon travail en ne publiant pas mes images, ni mes textes, sans avoir obtenu mon autorisation au préalable.

Je travaille très fort pour offrir un contenu de qualité à mes lectrices alors je vous remercie de votre compréhensions.