mercredi 23 janvier 2013

Chronique lecture : Dernier refuge



Bon mercredi !

J'adore lire ! La lecture est pour moi le moyen le plus simple d'accéder à toutes les connaissances de l'univers. Oui, bien sûr, je lis pour apprendre mais je lis aussi pour me divertir.

J'ai commencé à lire sérieusement en 2005. Pendant cette première année de lecture, j'ai lu à peine 6 romans. Les années suivantes, mon goût pour la lecture a augmenté de façon considérable et voilà qu'en 2012, j'ai lu pas moins de 60 livres ! C'est devenu une drogue pour moi. Mes moyens de lecture sont différents maintenant car, au tout début, j'achetais des livres et je les lisais. Si pas malchance le livre acheté ne me plaisait pas, je me forçais à le lire car j'avais dépensé des sous pour me le procurer. Ils dormaient ensuite dans ma bibliothèque.

Par la suite, j'ai découvert la magie des bibliothèques municipales. Quel bonheur ! Je n,avais plus à me soucier d'avoir peur de me tromper en achetant un livre que ne n'aimerais pas car, je n'avais qu'à le retourner après avoir lu les 50 premières pages. C'est mon guide de lecture personnel. Si je n'ai toujours pas embarqué dans l'histoire après 50 pages, je ne force pas ma lecture et je ne perds pas mon temps si précieux. Je débute la lecture d'un autre roman.

Depuis 2 ans, j'ai découvert les romans policiers. Certains auteurs viennent me chercher plus que d'autres. J'ai mes favoris :

Patricia Macdonald
Mary Higgins Clark
Harlan Coben
Lisa Scottoline
Michael Connely
Gardner McKay
Mary Jane Clark
Lisa Gardner

Une cliente de Scrabouki! m'a chaleureusement félicité la semaine dernière pour mes chroniques lectures et elle m'a beaucoup émue. Ce n'est pas parce qu'on tient un blogue que les gens nous lisent... Mais quand on sait que plusieurs personnes sont intéressées par une telle chronique, ça donne vraiment le goût de continuer à vous faire découvrir mes coups de coeur. Cette même cliente m'a demandé comment je faisais pour trouver toujours des livres intéressants. Je lui ai répondu que je me fie à mes auteurs préférés, tout simplement. Quelques fois, je me trompe en essayant un nouvel auteur que je ne connais pas et d'autres fois, c'est la surprise totale et je tombe en amour.

J'aime un roman pour plusieurs raisons : s'il est bien écrit, si l'auteur réussit à me faire entrer dans l'histoire en décrivant bien les personnages et les lieux, et s'il n'y a pas de fautes d'orthographe ou d'édition  (ça arrive trop souvent avec les livres numériques et c'est désagréable pour l'oeil car on dois constamment relire le mot pour comprendre que les accents n'y sont pas et que le â est remplacé par un ?). Une dernière chose, la fin ne doit pas me laisser bouche bée et en questionnement. Je dois comprendre POURQUOI le livre se termine là.


Ce que j'en pense : 

Alors, aujourd'hui je vous présente un roman policier que j'ai lu en 4 soirées : Dernier refuge. J'ai vraiment embarqué dans ce roman plein de rebondissements et d'intrigues diverses. L'auteur sait décrire les lieux et camper ses personnages en les rendant si attachants.

Samedi soir dernier, j'étais au lit à 20h30 afin de poursuivre la lecture de ce super roman. Je voulais savoir à tout prix ce qui allait arriver à Dena car je m'étais liée d'émotions pour elle. J'ai été charmée par les personnages et intriguée par l'histoire. C'est un roman intense et poignant. J'ai dévoré les pages de ce livre et je vous conseille vivement de l'apporter avec vous lors de vos prochaines vacances. Vous ne serez pas déçues !

Je vous recommande la version papier car la version numérique est remplie de fautes d'édition et cela rends la lecture difficile par moment.

Voici le résumé du livre tiré d'internet sur le site Livre de poche :


RÉSUMÉ

Dena aimait Brian. Lorsqu'elle a été enceinte, elle a cru qu'ils pourraient être heureux. Mais Brian a changé. Il s'est mis à boire, à se montrer brutal et jaloux. Lorsqu'un soir il la frappe violemment, elle comprend qu'il lui faut partir.
Ron et Jennifer, un couple ami, sont tout disposés à l'accueillir. Elle sait qu'elle peut aussi compter sur Peter, un collègue de travail. Mais Brian semble résolu à tout pour ne pas être quitté.
Et puis Jennifer est assassinée. Cependant que remonte à la surface un souvenir : les circonstances, jamais vraiment élucidées, dans lesquelles la précédente compagne de Brian a trouvé la mort…
Au fil des pages, lentement mais sûrement, l'angoisse s'appesantit sur des êtres de chair, avec leurs faiblesses et leurs secrets, jusqu'à un dénouement d'une exceptionnelle intensité tragique

Je vous souhaite de beaux moments de lecture dans la tranquilité :-)

À demain,


Pin It!

Aucun commentaire:

Droits d'auteurs

Merci de respecter mon travail en ne publiant pas mes images, ni mes textes, sans avoir obtenu mon autorisation au préalable.

Je travaille très fort pour offrir un contenu de qualité à mes lectrices alors je vous remercie de votre compréhensions.