Heures d'ouverture


L'atelier de loisirs créatifs Scrabouki! est une entreprise à même mon domicile. Merci de téléphoner au 418 614-2520 avant de passer, afin de prendre rendez-vous avec moi pour venir chercher votre commande de produits Stampin'Up!



mercredi 21 novembre 2012

Chronique lecture : La blonde en béton




Bon mercredi !

Cette semaine, je vous recommande un roman policier comme je les aime. Une amie m'a fait cadeau de ce livre numérique pendant mon voyage au Japon il y a presque 2 semaines déjà. Nathalie, je t'en remercie chaleureusement et je te suggère de le lire si ce n'est pas déjà fait ;-)


Voici le résumé tiré d'internet :


L'inspecteur Harry Bosch travaillait, il y a quatre ans de cela, au sein d'une brigade spéciale enquêtant sur les meurtres du " Doll-maker ", tueur en série dont les victimes, invariablement, portaient sur le visage un maquillage funèbre. L'enquête s'était achevée avec la mort du principal suspect, Norman Church.

Quatre ans après les faits, Money Chandler, redoutable avocate de L.A., accuse Bosch d'avoir tué un innocent. Et malgré le soutien que lui apportent ses supérieurs, l'inspecteur ne tarde pas à douter de la légitimité de son geste...

Tandis que les audiences, de plus en plus tendues, se succèdent, l'inspecteur reprend l'enquête à son point de départ.


Voici un 2e résumé encore plus intéressant : 

L'inspecteur Harry Bosch se dit certain que Norman Church, l'homme qu'il a tué un soir dans une chambre de Los Angeles, était bien le Dollmaker, autrement dit "le faiseur de poupées", meurtrier en série qui assassinait des jeunes prostituées, et les maquillait outrageusement avant d'abandonner leurs cadavres dans des lieux publics. 

La veuve de Church, pourtant, a décidé de poursuivre le policier en civil : rien, à ses yeux, ne justifiait un tel recours à la force. Bosch se tait, et se sent, en sécurité. Malgré ses méthodes toujours peu orthodoxes, ses supérieurs hiérarchiques ne lui ont pas retiré leur confiance. 

L'avocate de la partie civile, la très brillante Honey "Money" Chandler, n'obtiendra tout au plus, en cas de succès, qu'une réparation symbolique. Jusqu'à ce que Bosch en vienne peu à peu, avant que quiconque ne l'accuse, à douter de l'identité du principal - et unique - suspect, aujourd'hui défunt... Norman Church était-il vraiment le "Dollmaker" ? 

Au cours du procès, le cadavre d'une nouvelle jeune femme est découvert sous la dalle en béton d'un immeuble. Et tout indique que ce meurtre ne peut être attribué qu'au Dollmaker. 

Inquiet, Harry Bosch rouvre le dossier du mort et reprend l'enquête à son point de départ. Où, et quand, a-t-il fait fausse route ? Et que peut-il faire pour arrêter l'assassin avant que celui-ci ne mette à exécution ses menaces de mort ?

Ce que j'en pense : 

C'est un super bon roman policier. Intrigant, il nous tient éveillé jusqu'au petites heures du matin. Je m'amuse toujours à lire chaque détail qui me permettra de découvrir l'assassin et là, j'en avais beaucoup à me mettre sous la dent. Des indices, il y en avait, des possibilités, il  en pleuvait... J'ai eu un fun noir à lire ce roman.

J'ai trouvé le livre en nouvelle édition sur Amazon. Voici le lien où vous pourrez obtenir plus d'infos :




Gâtez-vous et essayez de découvrir qui est le véritable tueur en série...

Bonne lecture :-)



Pin It!

2 commentaires:

Anonyme a dit...

Super ! Je vais le lire car ce n'est pas déjà fait :-) Et j'en ai d'autres du même auteur, je te les envoie dans un prochain courriel, ils sont tous très bons (ceux que j'ai lu).
J'adore ta chronique lecture, c'est vraiment l'fun. Merci.

À bientôt mon amie xxx

Nathalie T.

Anonyme a dit...

J'adore ta chronique lecture, toujours très intéressante :-)
Je vais lire ce livre car ce n'est pas déjà fait. Je suis contente que tu as aimé cet auteur, j'ai d'autres livres de lui en numérique, je te les enverrai bientôt.
Ciao mon amie :-)

Nathalie T.

Droits d'auteurs

Merci de respecter mon travail en ne publiant pas mes images, ni mes textes, sans avoir obtenu mon autorisation au préalable.

Je travaille très fort pour offrir un contenu de qualité à mes lectrices alors je vous remercie de votre compréhensions.