Heures d'ouverture


L'atelier de loisirs créatifs Scrabouki! est une entreprise à même mon domicile. Merci de téléphoner au 418 614-2520 avant de passer, afin de prendre rendez-vous avec moi pour venir chercher votre commande de produits Stampin'Up!



mercredi 8 août 2012

Chronique lecture : Déjeuner avec Cora



Bon mercredi !

Il y a déjà deux semaines, j'ai lu l'autobiographie de Madame Cora Tsouflidou, fondatrice des restaurants Cora. Bien que j'ai dû lire rapidement le chapitre dans lequel elle décrit en détail ses ancêtres par manque d'intérêt, j'ai dévoré le reste du livre.

J'adore lire des ouvrages dans lesquels il m'est possible d'apprendre les ficelles du merveilleux, voir même mystérieux monde des affaires québécoises et de l'entrepreneuriat et cette fois-ci, j'ai été gâté.


Résumé du livre tiré d'internet :

La fondatrice des restaurants «Chez Cora déjeuners», Cora Tsouflidou, est une véritable self-made-woman qui a édifié son bonheur comme son entreprise à grands coups de défis et de découvertes. 

Dans cette autobiographie, elle partage son expérience de femme, de mère et d'entrepreneure. 

 De son enfance en Gaspésie, à son mariage avec un Montréalais d'origine grecque, à l'ouverture de son premier restaurant de quartier, au burn-out qui l'a conduite à l'achat d'un deuxième restaurant, à la création de «Chez Cora déjeuners» et de tout ce qui en constitue désormais la formule gagnante, Cora a été à l'écoute de ce que la vie avait à lui apprendre. Par exemple, que les «erreurs ne sont que des détours sur le chemin du succès», que les mots ont un «incroyable pouvoir», et qu'on est «responsable de son existence et de chacun des rêves qu'on désire matérialiser»... 

Déjeuner avec Cora raconte un tour de vie pas ordinaire, avec des mots où éclatent la joie de vivre et la passion d'écrire. Inoubliable !




Mon conseil personnel : Prenez le temps de lire des ouvrages québécois, ça en vaut vraiment la peine. C'est motivant et inspirant de voir à quel point les femmes peuvent être déterminées quand elles désirent atteindre leurs buts.

Cette femme, mère de trois enfants, n'a pas hésité à vendre sa maison afin d'acheter son tout premier restaurant. Elle y a cru et aujourd'hui, c'est plus de 130 restaurants qu'elle dirige en tant que franchiseur dans tout le Canada.

Bravo Madame Tsouflidou ! Vous avez tout mon respect !

Bonne lecture et à demain,


Pin It!

Aucun commentaire:

Droits d'auteurs

Merci de respecter mon travail en ne publiant pas mes images, ni mes textes, sans avoir obtenu mon autorisation au préalable.

Je travaille très fort pour offrir un contenu de qualité à mes lectrices alors je vous remercie de votre compréhensions.