Heures d'ouverture


L'atelier de loisirs créatifs Scrabouki! est une entreprise à même mon domicile. Merci de téléphoner au 418 614-2520 avant de passer, afin de prendre rendez-vous avec moi pour venir chercher votre commande de produits Stampin'Up!



samedi 10 septembre 2011

Faites-moi une belle surprise

Bon dimanche matin !

Il fait beau, c'est le matin et j'ai le goût d'avoir une belle surprise pour mettre du gros bonheur dans ma journée ! Voici pourquoi :

Hier soir, j'ai terminé la lecture du livre 3096 jours, de Natascha Kampusch, cette jeune femme autrichienne qui a été enlevée par un homme qui l'a gardé prisonnière dans sa maison (dans un cachot sous terre) pendant 8 ans. Si vous voulez en savoir plus sur son histoire, le lien Wikipedia est vraiment complet à ce sujet.


J'ai lu ce livre en 2 jours. Je dois avouer que j'aime lire mais là, j'en avais le coeur qui battait très fort. Plus j'avançais dans la lecture de ce livre, plus mon coeur s'emballait. Je me demandais comment elle avait pu survivre à une telle expérience.

Comment un être humain, peut faire subir d'aussi atroces sévices à une petite fille sans histoire, qui prends la route de l'école un bon matin, cartable et lunch à la main, et qui se fait kidnapper sans aucune raison ? Comment dites-le moi ?

Natascha Kampusch est demeurée prisonnière dans son cachot sous terre pendant 8 années. Certes, elle avait le doit de sortir quelques fois mais, pendant la majeure partie de ses 8 années d'emprisonnement, elle était privée de tout ce qui est le plus important pour moi : les contacts humains, les amis, le soleil, la nature, l'air pur et bien sûr, sa famille.

Elle a réussit à rester forte et à tenir le cap.

Les êtres humains sont dotés d'une force et d'un pouvoir d'une grandeur indescriptible. Cette petite fille, retenue prisonnière par un inconnu mentalement affecté, s'est juré de reprendre sa vie en main à l'âge de 18 ans, quoi qu'il arrive. Elle a réussit car à 18 ans, elle s'est échappée des griffes de son ravisseur. Je ne vous révèle pas le "punch" en vous écrivant cela car tout le monde a entendu parler de cette histoire dans les médias l'an dernier, lors de la sortie de son livre. Elle a cru en elle, développée des moyens de survie hors du commun et surtout, elle a tenue tête à la personne la plus horrible qui soit dans cette situation inexplicable par sa cruauté : son ravisseur. Bravo ! Je suis sans mots !

Plus je lisait, plus un sentiment de malaise s'emparait de moi. Pourquoi elle... si fragile... vivait tout ça toute seule ? Pourquoi moi, pendant toutes ces années où elle était maintenue prisonnière, j'était là, à vivre ma vie sans aucune expérience aussi traumatisante. Pourquoi sa douleur n'a pas été répartie en petites parties dans chacun de nous... elle aurait moins souffert non ? C'est difficile à expliquer. Je crois que vous comprendrez ce que je tente de vous dire quand vous aurez lu le livre. J'aurais aimé pouvoir faire quelque chose pour la libérer de cet enfer. J'aurais aimé être une habitante de son village et la reconnaître quand son ravisseur l'amenait avec lui pour faire des courses. J'aurais aimé pouvoir crier à tue-tête : C'est elle, c'est la petite Natascha, aidez-là à s'enfuir ! Mais bon, ça ne se passe pas comme ça n'est-ce pas ? Dommage...

Si vous êtes à la recherche d'un être cher qui est porté disparu, tout comme la petite Natascha Kampusch, je vous envoie des ondes positives et tout mon amour. Vous devez vivre des moments d'attentes interminables dans l'espoir et la crainte. Je ne peux pas comprendre tout ce que vous ressentez faute de l'avoir vécu mais, je peux vous assurer que je vous respecte énormément par votre force, votre détermination et votre courage.

De mon côté, je dis merci à la vie ! Merci à ceux qui nous protège d'avoir si bien fait leur travail jusqu'à maintenant en m'épargnant d'immenses souffrances, douleurs et peines. J'ai eu des obstacles à surmonter, tout comme vous mais, rien qui n'ait porté atteinte à ma vie, à mon état psychique et psychologique de façon aussi atroce que certaines personnes peuvent le vivre.

Merci à mon travail qui me permet de rencontrer des gens aussi passionnés que vous l'êtes. Rien n'est plus agréable que de voir un sourire sur votre visage après un cours ou un atelier et de vous entendre dire que vous avez passé du bon temps à bricoler, sans penser à rien d'autres... plus aucun tracas n'est venu vous hanter pendant que vous avez votre bâton de colle à la main, c'est magique pour moi d'entendre ça !

Je vous l'ai dit et je le répète : la lecture de ce livre m'a changé à tout jamais. Hier soir, je suis allée au lit en remerciant la vie d'être aussi bonne pour moi et pour les gens qui m'entourent. À tous les jours, je vais m'endormir en remerciant la vie pour les belles choses qui me sont arrivées dans la journée. Souvent j'y pense, mais je ne prends pas le temps de le mettre par écrit et de le relire par la suite. Je prends l'engagement de me faire un journal de gratitude dès cette semaine. Ce sera ma façon de dire merci à la vie, tout simplement.

Maintenant, faites-moi une belle surprise : montrez-moi qui vous êtes, mes lecteurs et lectrices, en vous inscrivant en tant que membres de mon site. C'est gratuit (hé oui) et ça me permet de savoir qui vous êtes, de vous connaître un peu plus. Tout le monde a besoin de contact humain et je trouve qu'internet rends ces contacts impersonnels, en quelque sorte. Le fait de voir vos visage en tant que membres de mon site me donnera l'occasion d'entrer en contact avec vous d'une nouvelle façon. C'est motivant comme vous n'avez pas idée ! Vive les contacts humains ;-)

Merci, merci, merci... d'être là !

Pin It!

Aucun commentaire:

Droits d'auteurs

Merci de respecter mon travail en ne publiant pas mes images, ni mes textes, sans avoir obtenu mon autorisation au préalable.

Je travaille très fort pour offrir un contenu de qualité à mes lectrices alors je vous remercie de votre compréhensions.